UA-64657298-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Catégories : tourisme à mada

la région de Tulear

 

 mai 2013 Anakoa -  A la découverte des Pailles-en-queue.

09 au 12 mai = WE de l’Ascension = 4 jours de vacances.

 

C’est décidé avec Tanguy, Marion et Guillemette nous organisons un séjour vers Tuléar, au sud-ouest de Mada. Rapidement nous trouvons 2 jeunes stagiaires Vazaha et 3 touristes intéressés par notre voyage. Nous voilà donc partis à 10, dans un taxi-brousse « rien que pour nous » ce qui nous permet de circuler chacun, seul sur son siège - quel privilège !

 

Nous nous dirigeons vers le port , après une bonne nuit passée chez les Orantes de l’Assomption dont nous avons découvert à la fois l’existence et le très bon accueil - nous sommes toujours étonnés de découvrir le nombre vraiment important de congrégations religieuses installées à Mada.

 

Depuis notre arrivée, nous sommes habitués à l’organisation surprenante des Malgaches mais une fois de plus, nous sommes impressionnés :

 

L’agence Anakoa Express nous accueille et nous présente sa belle vedette

 

1- P5100060(Copier).JPG

 

, mais pour l’atteindre, il nous faudra monter dans une charrette à zébus (merci l’escabeau !...)

 

2- P5100077 (Copier).JPG

 

qui emmènera passagers et bagages jusqu’au bateau

 

03- P1100119 (Copier).JPG

Nous allons nous installer « chez Emile »

 

04- P1100123 (Copier).JPG

 

avant de partir à la découverte de Anakao, un village de pêcheurs bien calme en ce moment de basse saison touristique, ce qui nous permet d’admirer tranquillement leurs pirogues décorées  à merveille

 

6- P1100125 (Copier).JPG

 

mais aussi de toucher la pauvreté de ses habitants qui, hormis le poisson, n’ont pas grand-chose pour vivre.

 

Mais où sont les « Pailles-en-queue » annoncés ?

 

Il a nous suffi de prendre une de ces belles pirogues pour atteindre leur île : Nosy Ve. C’est une toute petite île dont ils ont fait leur domaine. Et c’est avec enchantement que nous découvrons nicher sous chaque buisson, un oiseau et son oisillon.

 

8- P1100206  (Copier).JPG

 

La majorité des petits sont encore couverts d’un duvet grisâtre tandis que nous pouvons admirer la blancheur des adultes d’où ressortent le bec rouge et leur longue (au moins 30 cm) queue rouge également, remarquable par la finesse qui leur a donné leur nom.

 

P5110245.JPG

 

Cette queue si caractéristique leur permet de voler élégamment mais à terre, ils sont vraiment très malhabiles.

 

Un masque et un tuba permettront à Tanguy et Marion de découvrir des oursins et de magnifiques poissons nageant à quelques dizaines de cm de profondeur.

 

9- P5110261 (Copier).JPG

 

Mais pour les adeptes de plongée, le secteur recèle d’innombrables espèces tout aussi étranges et colorées les unes que les autres !

 

Les pêcheurs nous invitent à rentrer car le vent s’est levé pendant ce temps. Et c’est un peu inquiet que nous repartirons sur notre frêle embarcation,

 

P1100216 (Copier).JPG

 

heureusement qu’ils connaissent « leur mer » car les passages des barres rocheuses ou de coraux sont assez impressionnants. Le lendemain matin, le vent ne s’étant pas calmé, nous avons à nouveau apprécié la compétence du pilote ainsi que la sécurité toute relative des gilets de sauvetages.

 

Il faut rentrer… ! Pour le retour, nous utiliserons un taxi-bus « classique » = au départ, chacun a sa place mais bien vite, nous nous retrouverons à 5 sur une banquette de 3. Bien sûr ce n’est pas confortable, mais nous ne pouvons pas faire sans avoir un peu pitié de ces personnes qui attendent parfois bien longtemps, un bus, surtout le dimanche … Dur dur les déplacements collectifs à Mada !

 

Sarodrano - les merveilles de la mer

A marée basse nous marchons jusqu'à la barrière de corail et nous regardons

 

P1030500.jpg

P1030602.jpg

des étoiles de mer

P1030528.jpg

des araignées de mer

P1030545.jpg

autre forme d'étoile de mer

P1030550.jpg

un bénitier

Isa3 (1).JPG

Tulear du 1 au 5 juin 2011

 

Nous partons en taxi brousse vers Tulear (à 550 km de Fianar) une expédition de 10h environ

P1030403.jpg

la gare routière de Fianar, "le stationnement"

 

P1030431.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

P1030408.jpg

Un taxi brousse cela sert à tout !

 

 

 

 

 

 

 

 Les paysages changent des hauts plateaux de Fianar

 

 P1030441.jpg

P1030500.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

P1030468.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parfois un contrôle routier de police un peu curieux !

P1030446.jpg

 

Traversée de la ville des mines de saphir . Un vrai far-west, ambiance assurée

 

P1030449.jpg P1030455.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

On arrive en début de soirée à Tulear où on rejoint Nathalie, Marie Paule & Isabelle .

Après le repas direction un hotel pour passer la nuit

P1030475.jpg

 

Le jeudi à 11h départ en voiture, par la piste vers le gîte de Sarodrano

Sarodrano est situé dans le Sud-Ouest de Madagascar, au sud de Tuléar, non loin de l'embouchure de l'Onilahy où se trouve Saint-Augustin. Le village, majoritairementest tourné vers la pêche.

Cette région constitue un des plus anciens sites d'occupation humaine connus de Madagascar.

 

 carte_fr_madagasc.gif

 

 

 

 

 

 

 

P1030520.jpg

P1030495.jpg

 

 

 

 

 

 

notre hotel sur la dune

 

 

 

P1030515.jpg

 

 

 

les enfants du village à côté

ils nous aident à trouver des

coquillage - c'est sympa !

Les commentaires sont fermés.